AUGUSTE II


AUGUSTE II
AUGUSTE II

AUGUSTE II (1670-1733) roi de Pologne (1697-1733)

Second fils de Jean Georges III, Auguste le Fort devient à vingt-quatre ans Électeur de Saxe, à la suite de la mort de son frère aîné, Jean Georges IV. En 1695 et 1696, il prend part aux campagnes contre les Turcs en Hongrie mais ne se révèle pas un général brillant. À la mort de Jean III Sobieski, il est candidat au trône de Pologne et, pour augmenter ses chances, se convertit au catholicisme, lui qui est dans l’Empire le «protecteur» officiel de tous les luthériens. Grâce au crédit et à l’habileté diplomatique d’un banquier juif, Berend Lehmann, il l’emporte peu à peu sur son principal rival, le prince de Conti, mal soutenu par Louis XIV et desservi par les maladresses de l’ambassadeur de France à Varsovie, l’abbé de Polignac. Conti, découragé, abandonne la lutte et repart pour la France. Auguste II est élu et couronné en septembre 1697: la noblesse polonaise renonce pour près d’un siècle à la monarchie nationale, mais pas unanimement, et le règne d’Auguste II va être une longue suite de luttes.

En 1699, il conclut une alliance avec la Russie et le Danemark contre Charles XII de Suède. Comme les Polonais ne le soutiennent pas, et bien qu’il ait envahi la Livonie à la tête de ses Saxons, il est écrasé à Klissow par l’armée de Charles XII (1702). Auguste II s’enfuit en Saxe: les Polonais le déposent et élisent à sa place Stanislas Leczinski. Charles XII envahit la Saxe et l’oblige, par le traité d’Altrandstädt (sept. 1706), à reconnaître Stanislas. Auguste II combat alors avec les impériaux aux Pays-Bas, contre l’armée française, et la défaite de Charles XII à Poltava (1709) lui redonne une nouvelle chance. Il renouvelle son alliance avec le Danemark et surtout avec Pierre le Grand. Il veut récupérer la couronne de Pologne. Pour cela, il attaque la Poméranie suédoise, et, en 1719, ses droits seront définitivement reconnus par la paix de Stockholm, après la mort de Charles XII de Suède, qui marque la fin de la seconde guerre du Nord.

Il passe le reste de sa vie à essayer de transformer la Pologne en monarchie héréditaire, à affaiblir le pouvoir des ordres en Saxe et à gagner des territoires pour ses fils. Vrai prince baroque, il manifeste des goûts fastueux; il transforme Dresde en une magnifique capitale, mais ses tentatives absolutistes ne sont pas couronnées de succès. Il meurt à Varsovie en 1733, laissant un fils légitime, Auguste III, et un nombre incalculable de bâtards, parmi lesquels le futur maréchal de France, Maurice de Saxe.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • AUGUSTE — Caius Octavius C. f., devenu par adoption C. Julius Caesar Octavianus, officiellement appelé Augustus à partir de 27 avant J. C., est né à Rome en 63 avant J. C. et mort à Nola le 14 août 14 après J. C. Héritier de Jules César, il fonda sous le… …   Encyclopédie Universelle

  • Auguste — [ɑɡyst] ist ein weiblicher und französischer männlicher Vorname. Inhaltsverzeichnis 1 Herkunft und Bedeutung 2 Bekannte Namensträgerinnen 3 Bekannte Namensträger …   Deutsch Wikipedia

  • Auguste II — de Pologne Auguste II dit le Fort. Peint par Louis de Silvestre Frédéric Auguste de Saxe, dit le Fort né à Dresde le 12 mai 1670 et mort à Varsovie le 1er février 1733, est …   Wikipédia en Français

  • auguste — 1. (ô gu st ) adj. 1°   Digne de respect ; qui impose. Air, visage auguste. Un auguste personnage, un homme de famille souveraine. •   Il suffit qu un homme ait été assez heureux pour voir l auguste visage de son prince, pour qu il cesse d être… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • auguste — AUGUSTE. adj. des 2 g. Grand, respectable, digne de véneration. Le très auguste Sacrement de l Autel. Cet auguste Empereur. Dans ce temple auguste. Dans une assemblée si auguste. Dans cette auguste assemblée. Ce Palais a quelque chose d auguste.… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Auguste — Saltar a navegación, búsqueda Auguste hace referencia a: Auguste Beernaert, estadista belga, premio Nobel de la Paz en 1909; Auguste Comte, filósofo francés; Auguste Piccard, inventor suizo; Auguste Rodin, escultor francés; Jean Auguste Dominique …   Wikipedia Español

  • auguste — AUGUSTE. adj. de tout genre. Venerable, sacré, digne de tres grand respect. Le tres auguste Sacrement de l Autel. l auguste Majesté des Rois. cet auguste Prince. cet auguste Senat. ce Palais a quelque chose d auguste. quelle douleur de voir ce… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Auguste — Nom de baptême correspondant au latin augustus (= saint, majestueux, vénérable), popularisé par le premier empereur romain. Comme nom de famille, il est relativement rare, la forme populaire correspondante étant Aoust (voir ce nom). Cependant, on …   Noms de famille

  • Auguste — may refer to:* Auguste (ship), which struck Cape Breton Island, Canada in 1761 * A type of clown …   Wikipedia

  • Auguste — Auguste, eigentlich Augusta (s.d.) u. ein römischer Ehrenname, d.i. die Verehrte (vgl. Augustus), jetzt weiblicher Vorname. I. Kaiserin von Brasilien. 1) A. Amalie, s. Amalie 1). II. Andere Fürstinnen; A) Kurfürstin von Hessen Kassel. 2) A.… …   Pierer's Universal-Lexikon